Skip to content

Jessi Slaughter n’est pas une victime d’internet

25 juillet 2010

Jessi Slaugher c’est la victime de ses parents mal outillés. C’est qui ça d’abord Jessi Slaughter? C’est une petite fille de 11 ans qui avait une chaine Youtube (maintenant fermée) sur laquelle elle étalait sa personnalité narcissique et idiote. 11 ans. Évidemment, les internets étant ce qu’ils sont, Jessi ne s’y est pas fait que des amis et après un certain vidéo, elle a reçu des menaces – surtout des invitation au suicide – et toutes sortes d’insultes. Jessi a répondu à tout ça avec un autre vidéo, dans lequel on voit son père en rajouter une couche en prenant la défense de sa fille. La petite famille s’est retrouvé à Good Morning America, ayant droit à leur 15 minutes de gloire comme tout Américain qui se respecte. Voilà pour la mise en contexte.

Les « analystes » parlent de cyber-intimidation et de sécurité sur internet. Wo menute. De la façon dont je regarde ça moi, l’analyse devrait plutôt se faire sous un autre angle: Jessi Slaughter c’est une p’tite christ qui n’a pas reçu sa dose de coups de pieds au cul de la part de ses parents qui n’auraient même pas du se reproduire.

Elle a 11 ans et elle est mal engueulée. Je regarde le compte Twitter de Jessi (seul canal qui n’ait pas été fermé par ordonnance de la cour suite à ses frasques) et sérieusement, raconter sur Twitter « im naked » ou « I give you rawrgasms » après toute cette histoire, mérite des coup de pieds au cul et interdiction d’utiliser un ordinateur jusqu’à ses 35 ans. Mais papa et maman ne le voient pas sous cet angle puisqu’elle a toujours une chaine Youtube active. Malheureusement pour Jessi, le manque de compétences parentales lui donne le champ libre pour continuer de faire une folle d’elle. Surtout maintenant que son vrai nom est connu, Good Morning America ayant bien pris soin de ne pas divulguer son nom à elle mais n’ayant pas caché le nom de ses parents. Doh.

Si on dit que le trouble avec les chiens agressifs ce sont les maîtres, on dit aussi que le trouble avec les enfants cons se sont les parents. Jessi ne souffre d’aucune maladie mentale, elle n’est pas une victime de cyber-intimidation, elle n’est pas une victime, elle a provoqué tout ce qui lui arrive et elle aime ça. Et ses parents ne semblent pas comprendre qu’ils sont responsables de ce qui lui arrive. Ça, c’est triste.

Publicités
14 commentaires leave one →
  1. 25 juillet 2010 10 h 55 min

    C’est pas ça le syndrôme de l’enfant roi? Moi qui avait peur que mon fils en devienne un je pense que … heu non pas vraiment!
    C’est vraiment triste pour cette jeune fille. Le reste de sa vie future est peut-être déjà ruinée.

    Car ce genre de choses marque à vie et nous poursuit dans notre vie d’adulte.

    Dr. Phil s’en est pas encore mêlé????

  2. 25 juillet 2010 11 h 10 min

    Mahahaha Dr Phil!!! Sûrement que ça venir, il ne peut pas passer à côté de ça!

  3. Titepoere permalink
    25 juillet 2010 12 h 20 min

    Malheureusement, les gens vont la prendre en victime, parce qu’elle braille sur une chaîne nationale. Je suis peut-être cruelle, mais c’est bien fait pour elle si ça la suit durant quelques années. Remarquez, elle continue de faire des siennes, donc ça veut dire qu’elle n’a pas réellement de peine..

    • 25 juillet 2010 15 h 39 min

      Y a des leçons qui prennent plus de temps à rentrer que d’autres. Malheureusement pour elle, ça va lui prendre encore un peu plus de drame pour apprendre à se la fermer. 🙂

  4. 25 juillet 2010 13 h 11 min

    D’aller mettre un vidéo sur Youtube où elle dit « Put a glock in your mouth and make a brain slushie », qu’elle renchérisse full emo en braillant, et avec son père qui pète une coche « You Dun Goofed » …

    Ça n’en prenait pas plus pour allécher les babines des freaks 4chan, qui se sont allègrement occupés de son cas.Pour eux, qu’elle soit sous protection de la Cyber Police (genre d’équivalent de la DPJ) et qu’elle ait passé à Good Morning America, c’est une victoire.

    À 11 ans mes parents me surveillaient et surtout, j’avais crissement plus de jugement.

    • 25 juillet 2010 15 h 41 min

      Chouette ton adresse courriel… elle fonctionne?? 😉
      Le jugement, c’est clair qu’elle n’en a pas plus que ses parents!

  5. 25 juillet 2010 13 h 58 min

    Je n’en revenais pas quand j’en ai fait la lecture, hier soir. Incidemment, l’autorité parentale me semble perturbée et perturbante, donc oui, j’ai un peu pitié d’elle. Ce n’est vraiment pas tout le monde qui a l’intelligence pour élever des enfants, malheureusement ils sont pourvus, eux aussi, d’organes reproducteurs.

    • 25 juillet 2010 15 h 42 min

      J’ai des cordes vocales… pis j’en profite tu pour casser les oreilles de tout le monde en insistant pour chanter tout le temps?

      Ouan ok, mauvais exemple…:)

  6. Retweeteuse permalink
    25 juillet 2010 18 h 28 min

    Manque de compétence parental? Absolument.

    Les filles dans le développement de leur féminité passent toutes (ou presque) par cette phase de vouloir plaire et séduire. C’est normal et sain.

    Le net c’est vraiment pas la place pour faire ça. L’exibition est disproportionnée. C’est facile pour une femme mature de se laisser manipuler par les flatteries masculines parce qu’elles aiment toutes ça (ou presque). Quand t’es une jeune fille en développement, ça peut être dévastateur. On voit bien qu’elle souffre d’un délire de grandeur, est nacissique à l’os, se pense de la plus grande importance etc. Mais en quelque part, cet état vient de la popularité qu’elle a eu ou qu’elle pensait avoir.

    A 11 ans, on peut dire qu’on n’a pas tout son jugement. Et qu’elle a surement besoin d’un psy maintenant. C’est un peu excusable quand même. Le manque de jugement de ses parents par contre l’est pas mal moins.

  7. 25 juillet 2010 18 h 52 min

    Quand c’est pas Ballon boy c’est Jessi Slaughter. J’étais tombé sur la vidéo avec le père qui disjoncte et je ne comprenais pas tout. Maintenant je comprends. Bin façon de parler la, je comprends pas vraiment les vidéos de cette enfant la pas plus que les parents. J’aurais tu rêver avoir des parents comme eux. J’aurais peut-être été père à 13 ans et grand consommateur de drogue et d’alcool à 15 ans. À 17 ans une collection d’antidépresseur et peut-être a 19 ans ma 5e tentative de suicide.

    Bien non a place j’ai été élève, maudit.

    Du viral a son haut niveau, dans trois semaines on ne sera même pu qui est cette petite fille.

  8. Nelson permalink
    25 juillet 2010 19 h 57 min

    tel père, telle fille

  9. 25 juillet 2010 23 h 22 min

    Enfant roi.

    Enfant reine, elle n’est pas la reine de TQS, mais celle de Youtube, une future Michèle Richard.

  10. 3 août 2010 14 h 43 min

    Comme on dit: les fruits ne tombent jamais très loin de l’arbre… Excellent article et je suis tout à fait en accord avec ton opinion.

  11. Jokho permalink
    3 août 2010 16 h 26 min

    Une chose est certaine la petite est le résultat des morons de parents. Cela me fait penser à l’article que j’ai lu rapidement sur le fait que Sarkozy en France voudrait implanter une loi qui ferait en sorte que les parents feraient de la prison pour les méfaits ou crime de leurs progénitures, finalement c’est peut-être pas la meilleurs des solution mais Crimepof que ça ferait réfléchir des morons qui s’imaginent éduquer leurs monstres adéquatement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :