Skip to content

Le temps

14 juin 2010

Une phrase cliché reviens souvent dans ma vie ces temps-ci…Donnes-toi le temps LaProse !

 Je suis bien d’accord, je me le donne avec plaisir mais comment fait-on au juste pour se donner du temps ? Devrais-je réduire mes attentes personnelles ? Principe assez difficile à exécuter dans mon cas. Je suis hyper exigeante non seulement professionnellement mais dans ma vie quotidienne également. Je n’exige rien des autres mais de moi oh la la ;  je n’exige que la précision, la perfection, d’être celle qui trouve les solutions les plus efficaces et le plus rapidement possible (genre hier !)  tout en prenant bien soin de le faire dans un respect total de l’environnement et des autres. Tout un mandat inconscient mon affaire !

 Alors me donner du temps. Du temps pour en faire quoi ? L’erreur d’avoir trop attendu ? D’être passée à côté de l’opportunité à saisir ?

Dernièrement j’ai entrouvert la porte de mon cœur et laissé sortir un peu de soleil afin de voir si un seul rayon pouvait recommencer à gambader un peu…et ouch ! Il s’est fait attaquer rapidement par des accrocheurs…J’ai tout refermé à temps. Est-ce mieux ? Dans ce cas aussi cette belle phrase clef du temps apparaît dans la bouche de mes proches…Donnes-toi du temps LaProse ! GRRRR. Je suis bien d’accord, je me le donne avec plaisir mais comment ? En étant célibataire toute ma vie ? Faudra bien un jour refaire confiance non ? De plus, je prends de l’âge et je deviens de plus en plus sélective!

Ce qui m’irrite le plus c’est que ce temps, celui qui passe à la vitesse de l’éclair, ne reviens jamais et vous me dites de le laisser passer ?!?! Déjà qu’il va vite et qu’on ne peut jamais le rattraper, je ne peux pas. Réalisez-vous que ce temps nous vole tout ce dont on tient le plus…nos rêves, nos espoirs, notre jeunesse, notre vitalité, notre naïveté.

 Moi, je crois que je dois plutôt être plus maligne et profiter de tout ce qui est dans mon moment présent pendant qu’il est encore temps !

La Prose

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. Armand permalink
    14 juin 2010 22 h 50 min

    Chère Laprose,
    Le temps, c’est de l’argent. Je suis très riche (tu parles!) et ai donc, tout comme toi, du temps à revendre.
    Le prix en est de 10 dollars le gramme car tout ce qui est rare est cher…
    Allez, je t’en mets une tonne pour boucher les trous de mon budget, de celui du G20, de Bermake et celui de ma chaussette droite (en Belgique, on appelle les trous à repriser dans les chaussettes, des « patates »)!
    Amitiés

  2. demijour permalink
    15 juin 2010 6 h 55 min

    Je t’en aurai bien donné un peu… mais je suis en rupture de stock moi aussi! quand tu auras trouvé LA place qu’ils en vendent, tu me fais signe ok?

  3. 16 juin 2010 19 h 02 min

    Faudra bien un jour refaire confiance non ?
    La Prose

    En toi, peut-être ?
    le temps d’un psy

    P.S. ta dernière phrase donne l’heure juste (si justice il y a)

  4. Neptune permalink
    30 juin 2010 9 h 56 min

    La clé du bonheur repose dans l’égoïsme, mais attention de ne pas en pénaliser les proches… :o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :