Skip to content

Le mérite

3 février 2010

Dès l’enfance, on se fait bourrer la tête que nous devons faire des efforts pour atteindre des buts. On nous inculque des notions de générosité afin que l’Univers nous récompense avec réussite et bonté. Comme quoi lorsque nous sommes « gentils » nous obtiendrons des récompenses selon nos actes.

Alors pourriez-vous m’expliquer pourquoi lorsque j’observe les gens, je remarque que de moins en moins de personne s’entraident par pure bonté. On klaxonne impatiemment aux coins de rues, n’avons presque plus de courtoisie, on se bouscule aux soldes de Noël, etc. Cela prend une catastrophe comme le séisme à Haïti pour parvenir à faire bouger un peu les cordes sensibles des plus fortunés ?

Peu de gens prennent encore le temps d’aider quelqu’un à porter ses sacs, à donner un coup de pouce à son voisin qui en arrache pour nourrir ces quatre enfants, à ouvrir la porte à quelqu’un, à laisser sa place dans l’autobus (ça prend des panneaux pour le demander!).

Des brutes font exécuter par leurs sbires les pires sévices, massacre la santé de nos jeunes à grand coups de dopage, profitent de leur détresse en les utilisant dans les rues pour assouvir la sexualité débridée de notre génération et eux, vivent richement leur réussite au soleil des plus belles plages au monde et paient beaucoup moins d’impôts que nous, honnêtes citoyens ?

Pourquoi les arrogants (pour ne pas nommer personne) eux, vivent dans la luxure avec un chauffeur pour ouvrir la porte de la voiture ? Que les abuseurs et les manipulateurs se multiplient comme des lapins… Au mérite, chers parents ? Vraiment ?

Alors pourquoi moi, malgré deux emplois et d’une volonté de fer, j’ai des sueurs lorsque arrive la fin du mois devant ma pile de factures ?

Personnellement, je préfère être pauvre mais riche de cœur et avoir une vie emplie de beaux gestes simples envers les autres. Aurais-je mal compris quelque chose dès l’enfance ou est-ce que j’ai ce que je mérite?….

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. 3 février 2010 12 h 10 min

    Tout premièrement chère Prose bienvenue dans le monde du non-blogging 🙂

    J’suis de ceux qui se démènent à tenter de répandre le bien sur son chemin. Plus souvent qu’autrement ça fonctionne mais des fois, j’me fais regarder bizarrement. Faut croire que le monde ne sont plus habitués aux bonnes actions…

  2. 3 février 2010 12 h 52 min

    Ce qui différencie les arrogants/crosseurs/manipulateurs du monde comme nous, c’est la conscience, ou du moins la capacité à endurer une conscience pas propre propre.

    Je dors bien le soir. 🙂

    Et c’est vrai aussi ce qui le soda pop en haut de moi, les gens sont un peu méfiants quand on essaye d’être gentils. Peut-être que l’attitude individualiste est acquise, à force de s’être fait avoir.

  3. Armand permalink
    3 février 2010 13 h 57 min

    Chère Laprose,
    Ton pseudo me fait un peu penser à « Lapin Rose ». Serait-ce ta naïveté qui me fait faire le rapprochement?
    Et je crois que tu exagères: les gens se lèvent dans les bus pour me laisser m’asseoir avant que je ne m’étales par terre car je suis de plus en plus raide….
    Oui, le monde est gentil… tant qu’il n’est pas question d’argent! 🙂 🙂 🙂
    Car là, cela devient le « chacun pour soi » et Dieu le plus loin possible!
    Je te souhaite la bienvenue dans notre monde de brutes.
    Amitiés

    • LaProse permalink*
      4 février 2010 21 h 51 min

      Lapin rose…hum…j’y avais pas pensé! 😉

  4. 4 février 2010 1 h 13 min

    Un texte dur d’une auteur qui semble douce, un contraste choquant, un peu comme celui de cette richesse ambiante et de cette avarice rependue ironiquement. Je ne sais pas si tout est aussi noir en vrai mais souvent, lorsqu’il est tard comme ce soir, je partage ta vision, Laprose.

  5. demijour permalink
    4 février 2010 9 h 31 min

    Ta réflexion ne m’est pas inconnue… j’en suis venue à conclure que depuis la nuit des temps c’est dans la nature de l’Homme (tout genre confondus), c’est la loi du plus fort, la loi du pouvoir. Heureusement qu’il existe la loi de la normalité et que s’il y a des gens assoiffés de pouvoir, des méchants et des tout ce que tu voudras; il y a aussi des gens qui aime le monde et qui ont à coeur leur bien-être et leur bonheur. Heureusement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :