Skip to content

:: Le jour de la marmotte ::

23 janvier 2010

Quelque part dans un bled loin de chez-nous une marmotte pointera son gros cul, pis si elle est assez chuby, se fera de l’ombre… histoire de savoir, une année de plus qu’on en sera au même point un mois plus tard…

Dans une contrée moins lointaine, dans son cul-du-monde natal, une grosse BS du 450 se traînera au gym comme chaque 22 janvier de sa pathétique existence.

Chaque St-Valentin amènera son lot de couples-cucus qui se donneront des peluches, peluches qui viendront grossir la population mondiale d’acariens et les bijoutiers verreux des Places Longueil de ce monde verront augmenter leurs chiffres d’affaires et leurs Mr. Brief en pensant aux profits que le mois des amoureux leur fera engranger.

Chaque Pâques entraînera ses vendeux de tulipes, de fermes de centre d’achat et de lapins en cage dans les logements de crotte de Verdun.

Chaque spring break verra défiler son lot de guédailles cheaps pis de ginos spraytanés.

Chaque fête des mères occupera les enfants de 8 ans et moins dans la confection de cadres en fusillis ou de colliers de mécéronis, mal peinturés, mauves électriques de préférence.

Chaque vacances de la construction refoulera des milliers de québécois chieux qui iront flamber leurs pauvres salaires nets au pays du Hombégueur.

Chaque rentrée scolaire causera des embouteillages montres, déclenchera une bulle dans un cerveau de psycho-dingue qui tirera sur la plèbe.

Chaque novembre décimera nos hospices parce que « c’est donc le mois de la mort ça novembre! » .

Chaque décembre verra les cartes de crédit exploser et les bides des mononcs profiter.

Chaque Nöel alimentera l’espoir d’avoir une famille unie mais finira en bordel avec mononc Roger trop soûl pour se la fermer et qui s’auto-stoolera à matante Georgette de ses activités fornicatoires passées.

Chaque mois de janvier, de chaque putain d’année, dans une contrée moins lointaine, dans son cul-du-monde natal, une grosse BS du 450 se traînera au gym… avec 10 lbs de plus que l’année d’avant… comme la fukin’ grosse marmotte…

La morale de cette histoire, rien ne sert de courir, on va tourner en rond mais on ne pourra pas se sauver du gras!

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. Armand permalink
    23 janvier 2010 1 h 36 min

    Chère Chèvre,
    Je constate qu’un mot sur deux se rapporte à la baise ou à la scatologie.
    Mais je ne comprends pas l’argot du Canada et fuck signifie peut-être rose chez vous… Peu de chance quand-même!
    Ton surnom de « Chèvre », ne ferais-tu pas mieux de le remplacer par « bouc »? 😉
    En effet, ce sont les boucs qui sentent le plus fort!
    Amitiés

  2. 23 janvier 2010 1 h 42 min

    C’est vrai que je m’exprime comme un charretier… c’est peut-être une forme d’exutoire…

    En fait les termes scatos ne se rapportent justement pas à la choses si tu fais référence à « chieux » … mais laisse plutôt sous-entendre qu’on est un peuple mou, qu’on chiale sur les Américains mais qu’on y court dès que possible…

    désolée d’avoir froissé tes chastes oreilles…

    😉

    • Armand permalink
      23 janvier 2010 5 h 42 min

      Chère Chèvre,
      Pas d’inquiétudes…
      Je n’ai pas d’oreilles!
      Il est presque midi ici.
      Ventre affamé n’a pas d’oreilles…
      Amitiés

  3. Léa permalink
    23 janvier 2010 8 h 34 min

    *cadres en fusillis ou de collier de mécéronis*

    Si je fais le ménage de mes boîtes, je dois en avoir assez pour faire un souper à la bonne franquette pour 12 ! 🙂

  4. 23 janvier 2010 8 h 44 min

    On dirait moi l’année passé ça! Mais moi c’était 20 lbs de plus!! Na na na na nère!!

  5. 23 janvier 2010 9 h 19 min

    Je sens qu’on va en régler des problèmes avec ce blogue là! Yeahhhh!!!!

  6. 23 janvier 2010 9 h 21 min

    Y a déjà une marmotte qui est « stand by »…

  7. 23 janvier 2010 9 h 32 min

    wow la chèvre qui blogue, ça me manquait 🙂

  8. 23 janvier 2010 9 h 35 min

    Ça mérite un prix Nobel ce billet là la Chèvre!!

  9. 24 janvier 2010 16 h 48 min

    Songé… j’étais pas prête pour le cadre de macéroni moi là! Hé misère 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :